retour accueil sam
DIcyall



Des joies de quelques cœurs
Aux vapeurs des poumons
Des fleurs de ce monde
S’inondant à cœur-joie
Se cantonnent aux poumons
Se noyant de la donne
Du poison de la peur
Jusqu’au sort des poissons

Des cages aux papiers
En support des bourreaux
Et des silos d’idées
Des spirales aux carrés
Du sabre de l’honneur
Tranché en cent moitiés
Au phénix qui meurt
Sans se réincarné

De l’instar des étoiles
A l’étoilement des stars
Du naître d’un trou noir
De soleils recouvrés
A la nuit éclatée
Arrêté par le temps
Décimée par l’ennui
Des amants déchirés

Du scintillement du sang
Aux mouvements colorés
Des néons écarlates
Aux esprits plafonnés
Du vide dans la main
Qui cherche ses moitiés
Aux pitiés de la ride
Et de l’éternité

Du naïf infécond
En un monde castré
Aux santals odeurs
De mœurs calcinées
De l’ivresse d’envie
Au jouir d’une caresse
Du paraissant finir
Au doute de l’adresse

Des sentiers interdits
Au permis de tuer
Des atomes désunis
Au métal forgé
De la pureté de l’air
Aux amères fiertés
Des possédés du fiel
A l’arc en ciel violé

De l’attente implacable
Aux secondes en fuites
Des palpables ententes
Jusqu’aux ondes sans suite
D’un visage caché
A un amour volage
De la peur d’exister
A un baiser volage

Des terres desséchées
Aux récoltes d’un Dieu
Des pleurs et des sanglots
A la mer des ruisseaux
De la vogue au naufrage
De la rage au dédain
Des saints que l’on prie tel
Au rappel des païens

Du chaos des murmures
Au silence énoncé
Des flots et des cascades
Aux saccades des mots
Que le règne soit Je
De la claire pensée
Que le Vous pleure et saigne…
Si vous pouvez saigner…



Retour "TeXteS"



www.Alternartiste.net | Accueil | Textes | Musik | Liens | Contact | www.Edo-com.com